Gouvernance

Équipe de gestion scientifique de l’ÉLCV

L’Équipe de gestion scientifique de l’ÉLCV est le principal organe décisionnel de l’ÉLCV et elle a pour mandat d’assurer un leadership scientifique global et de voir à la surveillance de toutes les activités de l’ÉLCV. 

Les membres de l’Équipe de gestion scientifique se réunissent au moins une fois par semaine par téléconférence, puis en personne six fois par année pour réviser et surveiller l’ensemble du déroulement de l’étude. L’équipe verra également aux aspects suivants :

  • Superviser la planification stratégique et la fixation des priorités aux fins de l’orientation et des résultats scientifiques.
  • Superviser l’établissement de partenariats et de mécanismes stratégiques afin d’assurer le financement continu de l’étude.
  • Superviser l’élaboration de la stratégie visant à gérer les changements apportés à l’équipe de recherche et aux autres membres du personnel.
  • Encourager le Conseil consultatif scientifique et le Comité des opérations de l’ÉLCV à concevoir des plans visant à intégrer les changements technologiques futurs requis pour une étude de cette durée et de cette ampleur.
  • Collaborer avec l’équipe de la Technologie de l’information (TI) de l’ÉLCV afin de définir des solutions de la TI pour les besoins de stockage, de sécurité, de gestion et d’accès des données.
  • Encourager le Comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales et le Comité chargé de l’accès et de l’utilisation des banques de données à prendre en charge les aspects relatifs au respect de la vie privée, à la confidentialité et à l’accès des données de l’ÉLCV.
  • Assurer la gestion et le stockage des données en collaboration avec l’équipe de la TI.
  • Assurer la gestion de la propriété intellectuelle de l’ÉLCV.
  • Assurer la prise en charge des aspects budgétaires et financiers de l’ÉLCV et des projections budgétaires.
  • Communications et application des connaissances.
  • Éthique, sécurité et respect de la vie privée.
  • Renforcement des capacités et formation.
  • Prise de décisions stratégiques relatives à l’entretien et au fonctionnement de l’infrastructure.

L’équipe est composée du chercheur principal, des co-chercheurs principaux et du directeur général de l’ÉLCV. Les directeurs associés de l’ÉLCV sont membres d’office de ce comité.

Les travaux du comité sont soutenus par le Conseil consultatif de direction et le Conseil consultatif scientifique de l’ÉLCV. Ainsi, il joue un rôle de surveillance scientifique et opérationnelle globale. Le comité est en lien avec le Comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales des IRSC et le Comité de surveillance des IRSC selon les besoins et il présentera un rapport annuel qui reflète les indicateurs de rendement communs et les progrès réalisés au chapitre de la recherche au Comité de surveillance des IRSC conformément au cadre de responsabilisation.

Le Comité des opérations et le Comité chargé de l’accès aux données et aux échantillons relèvent de l’Équipe de gestion scientifique.

Conseil consultatif scientifique de l’ÉLCV

Le Conseil consultatif scientifique est composé de chercheurs de premier plan dans les domaines du vieillissement et de la santé provenant de partout dans le monde. Ce conseil multidisciplinaire fournit des conseils et une orientation en ce qui concerne le plan de relève, la science, la gestion des changements technologiques, ainsi que le stockage et l’utilisation des données de l’ÉLCV. Ces chercheurs partagent leur expertise sur les questions scientifiques, logiques et éthiques afin de collaborer à l’atteinte des objectifs de l’étude.

Le Conseil consultatif scientifique fournit des conseils et une orientation à l’Équipe de gestion scientifique sur les points suivants :

  • Les plans et les priorités stratégiques.
  • Les pratiques exemplaires en recherche longitudinale appliquées à l’échelle internationale.
  • Les défis scientifiques et opérationnels, notamment le roulement de personnel, l’intégration de nouvelles technologies et la gestion des données.
  • Les aspects du programme de recherche portant sur l’intégration, notamment l’application des connaissances, la formation de personnel hautement qualifié et les relations internationales.

Les membres du conseil se réunissent une fois par année en personne et deux fois par année par téléconférence. Les membres sont nommés pour une période de trois ans qui est renouvelable.

Conseil consultatif de l’ÉLCV

Le Conseil consultatif de l’ÉLCV fournit une orientation et des avis généraux à l’Équipe de gestion scientifique en ce qui concerne les aspects politiques et promotionnels de l’étude. Les responsabilités du comité comprennent notamment la détermination et la promotion des occasions de financement continu des travaux de recherche. On attend des membres du Conseil consultatif qu’ils défendent les intérêts de l’ÉLCV dans les secteurs public et privé et qu’ils établissent des mécanismes afin de s’assurer que les résultats de la recherche effectuée dans le cadre de l’ÉLCV sont diffusés, adoptés et intégrés aux politiques relatives à la santé et au bien-être, tant sur le plan économique que social.

Le Conseil consultatif de l’ÉLCV émet des conseils sur les points suivants :

  • La gouvernance globale de l’ÉLCV.
  • Les processus de gestion des changements qui touchent le leadership en matière de recherche dans le cadre de l’étude.
  • La gestion des risques.
  • La promotion de l’étude.
  • La valorisation grâce à la plateforme de recherche.
  • La production d’informations afin d’orienter l’élaboration de politiques.
  • L’application des connaissances.
  • La viabilité à long terme de l’étude grâce à l’établissement de partenariats publics et privés.

Le Conseil consultatif de l’ÉLCV comportera une adhésion à base élargie composée 10 à 12 membres, notamment des intervenants clés des gouvernements fédéral et provinciaux, des représentants des organismes de bienfaisance et du secteur privé, ainsi que d’autres membres non scientifiques.

L’Équipe de gestion scientifique choisit les membres du Conseil consultatif et ceux-ci tiendront des téléconférences trimestrielles. Les membres sont nommés pour une période de trois ans qui est renouvelable.

Comité chargé de l’accès aux données et aux échantillons

Le comité chargé de l’accès aux données et aux échantillons est un organe chargé de l’examen des demandes d’accès aux données et aux échantillons biologiques recueillis dans le cadre de l’ÉLCV et des demandes d’utilisation de ces ressources. Le comité fonctionne conformément aux politiques, lignes directrices et procédures de l’ÉLCV relatives à l’accès aux données et aux échantillons. Le comité émet des recommandations à l’Équipe de gestion scientifique de l’ÉLCV.

Le comité est composé d’au moins huit membres indépendants nommés par l’Équipe de gestion scientifique en consultation avec le Conseil consultatif de l’ÉLCV. Les membres sont nommés pour une période de deux ans qui est renouvelable (maximum de trois mandats consécutifs).

Ce comité se rencontre quatre fois par année, ou au besoin, pour examiner les demandes d’accès soumises.

Comité des opérations de l’ÉLCV

Le Comité des opérations est le principal comité consultatif en matière de science et de mise en œuvre de l’ÉLCV. Ce comité est chargé de la mise en place, des opérations et de l’entretien de l’infrastructure et des équipements essentiels au fonctionnement et aux activités quotidiennes de lÉLCV.

Ce comité constitue le principal mécanisme permettant aux unités de soutien de l’ÉLCV (Centre national de coordination, Biobanque, Sites d’entrevue téléphonique assistée par ordinateur [ETAO], Sites de collecte de données, Centre de génétique et d’épigénétique, Centre d’analyse statistique), aux chercheurs principaux de site ÉLCV et aux directeurs de communiquer sur une base régulière afin d’assurer, sur une base continue, le diagnostic et la résolution de problèmes touchant aux opérations scientifiques et fonctionnelles de l’étude, ainsi que de promouvoir l’usage, l’accès et l’identification optimaux des besoins de maintenance et de mise à jour. Le Comité des opérations constituera un véhicule de promotion de la recherche intégrée et de la formation de personnel hautement qualifié.

Ce comité appuiera les unités de soutien de l’ÉLCV et il se réunira régulièrement pour :

  • Surveiller les opérations et, au besoin, résoudre les problèmes relatifs à la maximisation du fonctionnement et l’efficience des unités de soutien, des protocoles de l’étude et des modes opératoires normalisés.
  • Surveiller les opérations et, au besoin, résoudre les problèmes relatifs au rendement permanent des unités de soutien et à l’entretien des infrastructures et du matériel des sites.
  • Soutenir les activités du Comité chargé de l’éducation et de la capacité de recherche et du Comité chargé de l’application des connaissances et des communications.
  • Promouvoir les objectifs de formation au sein des unités de soutien de l’ÉLCV et entre ces derniers, appuyer l’intégration de communications cohérentes au sein des unités de soutien et entre ces derniers et surveiller les stratégies de communication avec le milieu scientifique en général.
  • Voir à l’application cohérente des politiques et procédures de l’ÉLCV d’une unité de soutien à l’autre, afin de respecter ou de dépasser les normes des meilleures pratiques de protection de la vie privée, de sécurité et de recherche.

La composition du Comité des opérations varie en fonction de la représentation de l’infrastructure au sein de l’ÉLCV. Les membres du comité jouent un rôle clé en ce qui a trait à la surveillance et au fonctionnement de l’infrastructure locale. Les chercheurs principaux et les directeurs des unités de soutien identifieront des personnes déléguées, préférablement des co-chercheurs ou codirecteurs de sites ÉLCV, qui participeront au comité à leur place. Les directeurs des sous-comités permanents, le Comité de formation et de recherche et le Comité chargé de l’application des connaissances et des communications sont invités au Comité des opérations.

Le président du Comité des opérations doit être le chercheur principal ou le directeur d’un site ÉLCV sélectionné parmi les membres du comité. Le mandat du président choisi par le Comité des opérations sera d’une durée de trois ans.

Les membres du comité se réunissent tous les mois par téléconférence ou visioconférence et au moins une fois par année en personne.

Le président du Comité des opérations présente un rapport à l’Équipe de gestion scientifique. Le Comité des opérations peut former des comités ad hoc au besoin.

Comité de formation et de recherche

Le Comité de formation et de recherche est chargé de conseiller le Comité des opérations sur les activités éducatives, de recherche et de mentorat en lien avec les objectifs de l’ÉLCV. Le but à long terme de ce comité est de créer un environnement de formation innovant et interdisciplinaire afin de susciter la participation soutenue de nouveaux chercheurs pour maximiser l’utilisation de la ressource inestimable pour les scientifiques canadiens actuels et futurs qu’est la plateforme de recherche de l’ÉLCV.

Le Comité de formation et de recherche est un sous-comité permanent du Comité des opérations de l’ÉLCV qui, à son tour, formule des recommandations à l’Équipe de gestion scientifique de l’ÉLCV. Les membres du comité sont choisis à même l’équipe de chercheurs de l’ÉLCV ou au sein de la communauté scientifique élargie, au besoin.

Le Comité de formation et de recherche est responsable de :

  • Élaborer un cadre de développement des activités de formation et de recherche.
  • Promouvoir la formation et la recherche au sein de l’ÉLCV.
  • Promouvoir les possibilités de recherche offertes par l’ÉLCV aux stagiaires et aux nouveaux chercheurs.
  • Informer les programmes institutionnels existants sur le vieillissement et la santé des possibilités de recherche et de formation au sein de l’ÉLCV.
  • Explorer les avenues pour accueillir de nouveaux stagiaires et chercheurs au sein de l’ÉLCV.
  • Promouvoir la formation professionnelle et le développement de carrière pertinents à la recherche longitudinale transdisciplinaire.
  • Élaborer des recommandations d’activités et de rôles de formation.
  • Solliciter et réclamer des mécanismes de financement pour alimenter les initiatives de formation et de renforcement de la recherche de l’ÉLCV.

Les membres du Comité de formation et de recherche se réunissent trois fois par année ou à la demande du président ou du vice-président, par téléconférence ou par visioconférence.

Comité chargé de l’application des connaissances et des communications de l’ÉLCV

Le Comité chargé de l’application des connaissances et des communications est le principal organe responsable d’initier et de soutenir les activités d’application des connaissances et de communications en vue de promouvoir les objectifs de l’ÉLCV. Il est un sous-comité permanent du Comité des opérations de l’ÉLCV qui, à son tour, formule des recommandations à l’Équipe de gestion scientifique de l’ÉLCV.

Le comité est formé de cinq membres votants nommés par le Comité des opérations de l’ÉLCV pour un mandat de deux ans.

Les membres du comité proviennent tant de l’ÉLCV que de l’extérieur et ils possèdent des connaissances en application des connaissances et représentent les publics cibles tels que les chercheurs, les professionnels de la santé et les décideurs. Au moins un membre du Comité des opérations doit siéger au Comité chargé de l’application des connaissances et des communications.

Le responsable des communications de l’ÉLCV soutient les activités du comité comme membre sans droit de vote. En collaboration avec le président du comité, il aide à coordonner les activités du comité et à tenir les documents à jour. Un représentant des Instituts de recherche en santé du Canada et le directeur général de l’ÉLCV siégeront également au comité à titre de membre sans droit de vote. Un comité de candidatures formé de deux personnes nommées par le comité sera chargé de sélectionner le président et le vice-président.

Le Comité chargé de l’application des connaissances et des communications sera responsable de :

  • Élaborer un cadre d’évaluation des activités d’application des connaissances.
  • Soutenir la diffusion et la mise en pratique des résultats de recherche de l’ÉLCV en créant un plan d’action sur l’application des connaissances. Ce plan comprendra l’identification d’audiences potentielles intéressées par les résultats de recherche de l’ÉLCV et l’élaboration de recommandations d’activités et d’outils d’application des connaissances.
  • Développer des stratégies pour travailler efficacement avec une variété de partenaires potentiels afin de diffuser et de mettre en pratique les résultats de recherche de l’ÉLCV.
  • Mener des études pour identifier les meilleures méthodes pour diffuser et mettre en pratique les résultats de recherche de l’ÉLCV.
  • Conseiller le Comité des opérations de l’ÉLCV en matière d’application des connaissances et de communications.

Les membres du Comité chargé de l’application des connaissances et des communications se réunissent quatre fois par année ou à la demande du président ou du vice-président, en personne, par téléconférence ou par visioconférence.

Comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales des IRSC pour l'ÉLCV

Le mandat du comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales (QEJS) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV) est le suivant :

  • Fournir des avis essentiels et indépendants à l’équipe de gestion scientifique dirigeant l’ÉLCV au sujet des mesures et des pratiques exemplaires à adopter pour se pencher sur les QEJS pendant la phase de mise en œuvre de cinq ans de l’ÉLCV.
  • Contribuer à l’avancement des connaissances en matière de QEJS applicables à l’ÉLCV et à des études longitudinales de cohorte, bases de données et biobanques populationnelles semblables financées par les IRSC.
  • Disséminer les connaissances en matière de QEJS à la collectivité externe des intervenants pertinents.

Pour en savoir plus sur le comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales pour l’ÉLCV, consultez le : http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/40803.html

Groupes de travail

Les Groupes de travail de l’ÉLCV jouent un rôle important dans la création du contenu scientifique pour l’ÉLCV. Ils agissent également comme des ambassadeurs de la promotion de l’ÉLCV auprès des communautés scientifiques et politiques.

Groupe de travail sur le thème Social

ResponsableDre Lynne Young, Université de Victoria
Domaines : Réseaux sociaux et soutien social, travail et retraite, stabilité et changement d’endroit, inégalités structurales, perspectives du vieillissement en tant que processus social, caractéristiques sociales fondamentales

Groupe de travail sur le thème Psychologie

Responsable : Dre Vanessa Taler, Université de Ottawa
Domaines : Cognition, compétence au quotidien, fonction adaptative, stratégies d’adaptation, personnalité, émotion, psychopathologie, valeurs, douleur, sommeil

Groupe de travail sur le thème Santé et Mode de vie

Responsable : Dre Isabelle J. Dionne, Université de Sherbrooke
Domaines : Fluctuation du poids corporel, risque nutritionnel, supplément alimentaire, activité physique, tabagisme, consommation d'alcool

Groupe de travail sur le thème Services de santé

Responsable : Dre Verena Menec, Université du Manitoba et Dr Andrew Costa, Université McMaster
Domaines : Soins continus, soutien à domicile, établissements de soins de longue durée, soins actifs, soins de santé primaires, sources de données administratives 

Groupe de travail sur le thème Clinique

Responsable : Dr David Hogan, Université de Calgary
Domaines : Cardio/ cérébrovasculaire (Accident vasculaire cérébral, hypertension, infarctus du myocarde, angine); métabolique (Diabète, hypothyroïdie); locomoteur (Ostéoporose, arthrose – main, hanche, genou); neuropsychologique (Démence, maladie de Parkinson, incapacité, dépression); Pulmonaire (maladie pulmonaire obstructive chronique, asthme)

Groupe de travail sur les marqueurs biologiques, génétiques et épigénétiques 

Responsable : Dr Michael Kobor, Université de la Colombie-Britannique, et Dr Brent Richards, Université McGill
Domaines : Marqueurs biologiques, génétiques et épigénétiques, chimie clinique, système de gestion de la qualité 

Groupe de travail sur le thème Méthodologie

Responsable : Edwin van den Heuvel, University of Technology, Eindhoven, Pays-Bas
Domaines : Choix de l’échantillon, calcul du poids d’échantillonnage, identification (et au besoin création) de méthodes statistiques appropriées à l’analyse

Groupe de travail sur le thème Médicaments

Responsable : Dre Lisa Dolovich, Université McMaster
Domaines : Médicaments sur ordonnance et sans ordonnance, liste des médicaments (y compris le nom du médicament, la posologie, la fréquence, la durée et la raison de l'utilisation), les algorithmes de nettoyage des données sur les médicaments