Historique

En novembre 2001, l’Institut du vieillissement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) a annoncé un appel de demandes pour l’élaboration d’un protocole pour une nouvelle initiative, l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement.

Cet appel a été officiellement lancé au cours d’un atelier de planification tenu à Aylmer, au Québec, en novembre 2001. À la suite de cet atelier, une équipe de recherche dirigée par trois chercheurs principaux (Dre Susan Kirkland, Université Dalhousie; Dr Parminder Raina, Université McMaster; et Dre Christina Wolfson, Université McGill) a soumis une demande commune et s’est vue attribuer un financement des IRSC pour élaborer ce protocole sur une période de 18 mois, à compter du 1er octobre 2002.

Un protocole a donc été conçu et soumis à un examen international en janvier 2004. Ensuite, les IRSC ont également financé une phase de faisabilité jusqu’au 31 mars 2006.

En 2008, l’équipe de l’ÉLCV a présenté un cadre d’application à la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Le financement visant à établir l’infrastructure d’une étude nationale a été approuvé par la FCI.

Puis, en partenariat avec Statistiques Canada, l’ÉLCV a commencé le recrutement des premiers 20 000 participants pour le Volet entrevue téléphonique de l’étude au début de l’année 2009. En mars 2010, quatre Sites d’Entrevues téléphoniques assistées par ordinateur (ETAO) ont ouvert leurs portes à l’Université Victoria, à l’Université du Manitoba, à l’Université de Sherbrooke et à l’Université Dalhousie.

En 2010, l’ÉLCV a entrepris un processus de révision de l’éthique coordonné qui impliquait onze Comités d’éthique de la recherche partout au Canada. Une approbation conditionnelle du protocole de l’ÉLCV a été donnée en décembre 2010. L’approbation finale a été donnée en juin 2011.

Une étude pilote servant à évaluer la faisabilité de l’entrevue à domicile a eu lieu à Montréal et à Hamilton au printemps 2011. En décembre 2011, l’ÉLCV a accueilli ses premiers participants pour une étude pilote au Site de collecte de données de l’Université McMaster. Une étude pilote supplémentaire a eu lieu à Montréal au début de 2012. Cette étude a été menée auprès de participants francophones à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill.

En 2011, l’ÉLCV a lancé un nouveau cycle de recrutement pour le Volet entrevue téléphonique de l’étude en partenariat avec les ministères provinciaux de la Santé.

Le recrutement des 30 000 participants qui ont pris part aux entrevues à domicile et aux visites à un Site de collecte de données a commencé au début de 2012.